Comment peut-on, par tradition, croyances, habitudes, cautionner l’élevage et la mise à mort de plus de 115 000 agneaux agés entre 1 et 3 mois pour célébrer Pâques en France… et dans d’autres pays du monde ?

Il est temps de faire évoluer les choses et de prendre conscience du carnage qui est fait lors de ce jour de partage.

Catégories : Cause Animale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Cause Animale

Les capacités cognitives des poules

Les oiseaux ont de nombreuses facultés remarquables : Les pies reconnaissent leur reflet dans un miroir. Les corneilles de Nouvelle-Calédonie fabriquent des outils, un savoir-faire qu’elles se transmettent de génération en génération. Les perroquets gris Lire la suite…

Cause Animale

Diplôme Universitaire Droit Animalier

En 2016, sur l’initiative du très respecté Pr Jean-Pierre Marguénaud, précurseur et fer de lance de l’éthique animale depuis les années 80, période où l’on se moquait sans honte d’un attrait pour la cause, ainsi Lire la suite…

Cause Animale

En savoir plus sur… Les cochons ! – Copain comme cochon

Copain comme cochon, mais d’où vient cette expression ? Le « cochon » d’ici est une déformation de l’ancien français soçon (lui-même parfois modifié en chochon) et dérivé du latin socius qui voulait dire « camarade, associé ». Mais au fil des années, l’origine a été Lire la suite…

PRECOMMANDES : Les commandes seront traitées deux fois, aux alentours du 15 et 30 de chaque mois. Rejeter